L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) : des recettes inattendues pour l’Etat ?

Publié le 01/12/2018 | Par Patrick BORGHETTI, Directeur du développement commercial de la clientèle institutionnelle

Article Web

Alors que les prévisions budgétaires estimaient à 850 M€ le rendement de l’IFI, les déclarations enregistrées en 2018 devraient permettre de collecter environ 1,2 milliard d’euros. 

Patrick Borghetti, expert chez Galtier Valuation et Directeur du développement de la clientèle institutionnelle, expert de justice près la Cour d'Appel d'Orléans, REV-RICS RV, membre du SNPI

ISF versus IFI

120 000 foyers auraient déposé une déclaration IFI en 2018, soit trois fois moins que le nombre d’assujettis à l’ISF en 2017. Rappelons que ce dernier imposait les valeurs mobilières et les placements financiers, alors que son remplaçant se concentre sur le patrimoine immobilier, mais également les parts de sociétés détenant de l’immobilier dès lors que le contribuable détient plus de 10% du capital.

Côté recettes, l’année 2017 avait été un grand cru pour l’ISF avec quelque 4.2 milliards d’euros de rendement. Bercy, qui tablait sur 850 millions de recettes en 2018, corrige aujourd’hui ce chiffre au vu des déclarations faites au printemps à… 1,2 milliard d’euros.

330 millions de recettes supplémentaires en 2019

Les prévisions pour l’année prochaine s’élèvent à 1,53 milliard d’euros, soit des rentrées supérieures de 330 millions à l’année fiscale 2018.

Diverses raisons semblent devoir expliquer ces écarts :

L’avis de l’expert

Rappelons tout d’abord, sommairement, les fondamentaux de l’ISF transposés à l’IFI :

Ce qui change

Galtier Valuation accompagne ses clients avec l’intervention d’un expert immobilier confirmé en évaluation en valeur vénale

Etant ici rappelé que la prescription en matière d’IFI est de 6 ans, il appartient au contribuable éligible à l’IFI d’apporter un soin tout particulier à la rédaction de cette déclaration. Des éléments fondamentaux liés, par exemple, à la vérification des surfaces déclarées, au moyen d’un métrage Carrez, ne peuvent plus aujourd’hui être ignorés.

A cette fin, l’expert immobilier s’attachera à :

Retour